Prix d'excellence des arts et de la culture

32e Édition
2018

 

 

 

Prix Émergence en métiers d’art

Partager



Photo Sandra Sunshine Photographie
Michaëlle Brodeur-Paulin, joaillière

Pour son audace, son professionnalisme et pour l’innovation de ses pièces uniques

La pratique de Michaëlle Brodeur-Paulin se distingue en deux champs : une ligne commerciale de bijoux épurés et un volet plus expressif. C’est son triptyque Équilibrium issu de ce second volet qui a retenu l’attention du jury. La joaillière a su oser d’audace en utilisant les nouvelles technologies, mais aussi en conceptualisant des bijoux contemporains originaux et singuliers. Son bagage en design de mode lui sert d’inspiration pour mettre en scène ses pièces.

Michaëlle Brodeur-Paulin détient un diplôme d’études collégiales (DEC) en Techniques de métiers d’art – profil joaillerie du Cégep Limoilou qu’elle a obtenu en mai 2018, et un DEC en Design de mode du Campus Notre-Dame-de-Foy (2012).

www.mimicheriejewelry.com

Les prix en métiers d’art visent à récompenser les artisans créateurs de toutes les disciplines : lutherie, joaillerie, ébénisterie, céramique, textile, sculpture, maroquinerie, verre, etc.

Le Prix Émergence en métiers d’art récompense un artisan ayant dix ans et moins de pratique, dans les régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches, pour la qualité exceptionnelle de son travail.

Autres finalistes :

Judith Dubord, céramiste
www.judithdubord.com
Mathieu Gotti, sculpteur
mathieugotti.com

logoPDF Communiqué

Ce prix est décerné par :

Le prix est accompagné d’une bourse de 1 000$.

Rappelons que depuis plus de 30 ans, le Centre de formation et de consultation en métiers d’art du Cégep Limoilou coordonne la formation collégiale en métiers d’art pour l’Est‐du‐Québec. Grâce au partenariat développé avec quatre écoles‐ateliers, le programme Techniques de métiers d’art se décline en six profils : céramique, construction textile, ébénisterie artisanale, joaillerie, lutherie (guitare et violon) et sculpture.