Prix d'excellence des arts et de la culture

2016

 

 

 

Prix Paul-Bussières

Partager



Photos Christian Fontaine, Johan Jansson et Jocelyn Michel
Christian Fontaine, Jean-Pierre Cloutier et Robert Lepage

Pour la conception du décor de Quills, de Doug Wright, traduction Jean-Pierre Cloutier

Christian Fontaine a terminé ses études de scénographie au Conservatoire d’art dramatique de Québec en 1987. Depuis, il a travaillé avec plusieurs compagnies en tant que concepteur de décors et d’éclairages. Mentionnons, entre autres, le Théâtre du Trident, le Théâtre de la Bordée, Théâtre Sortie de secours, le Théâtre Niveau Parking, le Théâtre du sous-marin jaune, le Théâtre des confettis… Dernièrement, il a crée le décor et les éclairages pour Fire Lake (Théâtre Niveau Parking). Par ailleurs avec, En attendant Godot (Théâtre de la Bordée) il s’est mérité le Prix Jacques-Pelletier. Récemment, il a signé les décors pour Les Misérables (Capitole), Fin de partie (Théâtre de la Bordée), Act of God (Théâtre Niveau-Parking), la scénographie et les éclairages de Guerre et Paix (Théâtre du Sous-Marin Jaune) et les éclairages de Scalpée et Faire l’amour (Bienvenue aux dames). Il enseigne aussi depuis quelques années la scénographie et l’éclairage au Conservatoire d’art dramatique de Québec.

Jean-Pierre Cloutier amorce sa carrière en 2000, au sein du spectacle Imaginaire du cirque Éos. Après plus de 300 représentations au Québec, en Amérique et en Europe, il croise plus d’un demi-million de spectateurs.En 2008, il participe au Projet Fibonacci, une production du cirque Les 7 doigts de la main. Ce spectacle de création l’amène en tournée dans le Grand Nord canadien et lui permet de travailler en collaboration avec Circo de Mente (Mexico) et Artcirq (Nunavut).Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2009, il enchaîne les projets depuis et prend part à bon nombre de productions théâtrales, dont Charbonneau et le chef, Dom Juan, Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges, L’Odyssée et Chante avec moi, tous au Théâtre du Trident. De plus, comme interprète ou auteur, il participe à plusieurs créations théâtrales, dont 6h30, …et autres effets secondaires, Bang!, Nous irons danser sur vos tombes, Lièvre et Tortue, Violence, Lignes de vie, lignes d’espoir (une collaboration de Nuages en Pantalon et de la compagnie bordelaise Apsaras Théâtre), ainsi que Mille Anonymes de Daniel Danis présentée au Carrefour international de théâtre de Québec et au F.T.A. de Montréal.

En 2013, il est lauréat du prix Janine-Anger aux Prix d’Excellence des Arts et de la Culture. Cette distinction souligne son interprétation de Tommy Murphy dans la pièce Trainspotting, une adaptation du roman d’Irvine Welch par Wajdi Mouawad et Martin Bowman, dans une mise en scène de Marie-Hélène Gendreau, projet pour lequel il est cofondateur et coproducteur avec Claude Breton Potvin et Charles-Étienne Beaulne. Trainspotting s’est également mérité le prix de la Meilleure production de la ville de Québec en 2013 selon l’Association des critiques de théâtre du Québec.

Artiste multidisciplinaire, Robert Lepage exerce avec une égale maîtrise les métiers d’auteur dramatique, de metteur en scène, d’acteur, de scénariste et de réalisateur. Salué par la critique internationale, il crée et porte à la scène des œuvres originales qui bouleversent les standards en matière d’écriture scénique, notamment par l’utilisation de nouvelles technologies. Bien que les plus grandes villes fassent appel à ses talents, il choisit de s’installer à Québec en 1994 en fondant sa compagnie Ex Machina.

Sa longue feuille de route est riche de pièces de théâtre, d’opéras, de films et d’innombrables prix et récompenses. Au théâtre, on se souviendra de La Trilogie des dragons, La Face cachée de la Lune, Le Polygraphe, Les Plaques tectoniques, Le cycle de Shakespeare, Les Sept branches de la rivière Ota, Zulu Time, Le Projet Andersen, Le Dragon bleu, Lipsynch, Les Aiguilles et l’opium, Quills et combien d’autres productions marquantes. Ses collaborations avec le chanteur Peter Gabriel, le Cirque du Soleil, l’Opéra de Paris, le Tokyo’s Globe Theatre, le National Theatre de Munich, le Royal National Theatre à Londres, le Royal Dramatic Theatre à Stockholm et le Metropolitan Opera de New York font de lui un des créateurs les plus en vue de la planète.

Le Prix Paul-Bussières est décerné à un ou une scénographe dont l’environnement théâtral s’est fortement démarqué. Ce prix a été créé à la mémoire d’un des pionniers de la scénographie au Québec.

Autres finalistes :

Michel Gauthier pour la conception du décor de Qui a peur de Virginia Woolf?, d’Edward Albee, traduction Michel Tremblay
Marie-Renée Bourget Harvey pour la conception du décor de Fendre les lacs, de Steve Gagnon

logoPDF Communiqué

Ce prix est décerné par :

Le prix est accompagné d’une bourse de 500$.