Prix d'excellence des arts et de la culture

2016

 

 

 

Prix de la meilleure mise en scène

Partager



Photo Nicola-Frank Vachon
Hugues Frenette

Pour la mise en scène de Qui a peur de Virginia Woolf?, d’Edward Albee, traduction Michel Tremblay

Actif sur les scènes de Québec depuis une vingtaine d’années, Hugues Frenette y a multiplié les rôles exigeants, notamment dans Les Mains sales de Jean-Paul Sartre (Masque d’interprétation en 2007), dans Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand et dans L’Asile de la pureté de Claude Gauvreau. Ces trois rôles lui ont valu le prix Paul-Hébert. Entre-temps, il s’est exercé à la mise en scène en signant, entre autres, celle de Les Variations énigmatiques d’Éric-Emmanuel Schmitt (2013) et Qui a peur de Virginia Woolf? (2016), productions toutes deux présentées à La Bordée. À la télévision, on a notamment pu le voir dans les téléséries Apparences et Karl & Max.

Le Prix de la meilleure mise en scène récompense le travail admirable d’un metteur en scène ou d’une metteure en scène, tant dans la conception générale d’un spectacle que dans la direction des interprètes. Mis sur pied en 1986, ce prix souligne la créativité et l’originalité de la mise en scène.

Autres finalistes :

Martin Genest pour la mise en scène de Caminando & Avlando, d’Agnès Zacharie
Jean-François F. Lessard pour la mise en scène de Matéo et la suite du monde, de Jean-François F. Lessard

logoPDF Communiqué

Ce prix est décerné par :

Le prix est accompagné d’une bourse de 500$.